Devis et reservation Contactez - nous
Accueil Nos destinations Nos circuits Nos escapades Nos croisieres Nos promotions

Ici, C'est Ailleurs


Unit 1105, Harbour View Tower, 35 Rue Nguyen Hue, 1er arr., Hochiminh ville, Vietnam

Tel: (84-8) 38 21 49 53 - Fax: (84-8) 38 21 49 42

Email: info@clevoyages.com - Website: www.clevoyages.com

© 2014 Xuan Viet Travel Company. All Rights Reserved.

HANOI ET SES ENVIRONS


Le Nord du Vietnam

(Ex-Tonkin)


VN-N1 VN-N2 VN-N3 VN-N4 VN-N5 VN-N6 VN-N7 VN-N8 VN-N9

La porte d'entrée d'un séjour dans le Nord Vietnam est inévitablement la capitale du pays : Hanoi.

Hanoï est née il y a mille ans, elle a été fondée en 1010 par le roi Ly Thai Tô, dont l'immense statue surveille la gymnastique quotidienne d'une foule de tous âges. Il faut être des touristes égarés, tombés à 5 heures du matin du vol de nuit, pour découvrir cet étonnant spectacle.

« D’après la Légende, quand le bateau du roi Ly Thai To s’approcha de la Citadelle, il aurait vu un dragon qui s’envolait du lieu. Il baptisa alors sa nouvelle capitale Thang Long, « le dragon prenant son essor »

Souvenirs d'un passé colonial riche en témoignages historiques, cette ville a su conserver presque intact l'aspect de la merveilleuse cité coloniale. Avec ses bâtisses coloniales, ses parcs, ses rues ombragées et ses lacs, Hanoi est une ville pleine de charme. Et avec les monuments historiques, les pagodes, les temples ainsi que l’ancien quartier de trente six rues de corporations, Hanoi mérite son ancien nom : le ‘’ dragon volant’’.

Comme toutes les métropoles d'Asie, Hanoï, la capitale du Vietnam, est traversée d'une incroyable énergie. Ici, c'est au sens propre : les câbles électriques forment d'énormes écheveaux noirs, noués à moins de deux mètres de nos têtes, où les oiseaux auraient bien du mal à trouver de quoi poser leurs pattes. Ils ont heureusement les arbres qui abritent rues et avenues : caroubiers, acacias, cytises, jasmins du Japon, et surtout flamboyants qui s'allument de rouge en juin. Cette présence de la nature confère à la ville pourtant saturée de deux roues motorisés, un étonnant art de vivre.

La longue silhouette du Vietnam évoque un dragon contre la mer de Chine ; la ville de Hanoï en dessine l'œil, brillant de l'éclat de ses lacs. Des lacs sur lesquels débouchent des petites rues où les écoliers et les petits vieux mangent sur des demi-tabourets posés à même le trottoir, restaurants à ciel ouvert à toute heure du jour.

Le marché des crapauds (il doit son nom à la position accroupie des vendeurs) déborde de légumes, d'herbes, de morceaux de viande martelée, d'anguilles à la bassine et de fleurs. Mais pas de fleurs de lotus, s'il vous plaît. C'est aux morts qu'on réservera leur rose éteint qui s'ouvre en blanc délicat au milieu des feuilles en ailes de héron.

Alternant les maisons aux façades étroites surmontées de réservoirs d'eau et les bâtiments publics en majesté horizontale, Hanoï porte la marque de la colonisation française sur des façades ocre aux persiennes vertes. Il y a environ 600 de ces villas françaises, dotés de lourds escaliers, de fenêtres arrondies et de balcons, qui se sont tranquillement usées au fil des décennies. La ville s'emploie à les restaurer avec le soutien de l'Europe, et de Toulouse, jumelée avec Hanoï.

Nos escapades Viet Nam Nord Hanoi